Qui sommes-nous ?

école de la deuxième chance

Les Origines du Concept E2C

Les Écoles de la 2e Chance (E2C) sont issues des principes contenus dans le Livre Blanc Enseigner et apprendre – Vers la société cognitive, présenté à l’initiative d’Édith CRESSON (alors Commissaire Européen chargé de la Science, de la Recherche et du Développement et ancien 1er ministre) lors du sommet des Chefs d’État de Madrid de décembre 1995, puis adopté par les Ministres de l’Éducation des États Membres de l’Union Européenne. Le projet de bâtir des Écoles de la 2e Chance était inscrit parmi les cinq objectifs transversaux identifiés par le Livre Blanc, “Lutter contre l’exclusion”.

Objectif : lutter contre le décrochage scolaire et accompagner les jeunes sans diplôme et sans qualification.

La caractéristique forte du dispositif des Écoles de la 2e Chance est de se concentrer sur des franges de la population particulièrement fragilisées : de jeunes adultes, sortis sans diplôme des systèmes d’enseignement classiques et qui doivent, aujourd’hui, faire face à des difficultés sociales et humaines marquées.

L’École de la deuxième Chance Allier accueille des personnes âgées de 18 ans et plus sans emploi résidant en Auvergne et sorties depuis au moins 6 mois du système scolaire ou universitaire sans diplôme ni qualification, confrontées à de réelles difficultés d’insertion sociale et professionnelle et pour lesquelles il n’existe pas d’autre dispositif permettant l’accès à l’emploi ou à la formation…

Pour qui ?

L’Ecole de la deuxième Chance Allier accueille des personnes âgées de 18 ans et plus sans emploi résidant en Auvergne et sorties depuis au moins 6 mois du système scolaire ou universitaire sans diplôme ni qualification, confrontées à de réelles difficultés d’insertion sociale et professionnelle et pour lesquelles il n’existe pas d’autre dispositif permettant l’accès à l’emploi ou à la formation.

Les difficultés ou erreurs du passé ne constituent pas un obstacle pour rejoindre l’E2C. Le seul critère de sélection est la motivation. Les candidatures, qui reposent avant tout sur le volontariat, sont proposées par les missions locales, POLE EMPLOI, les structures d’insertion. Elles sont ensuite validées par l’E2C au travers d’un entretien de motivation.

La capacité du stagiaire à s’adapter et à accepter les règles minimales de la vie en collectivité (respect des horaires, des règles de vie, de l’autorité…) est rapidement évaluée. Cette évaluation, qui dure de 6 à 8 semaines, constitue une sorte de période d’essai. Si elle s’avère concluante, la candidature est alors définitivement entérinée.

Pour quoi ?

L’insertion sociale et professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi, est une priorité politique, qui se traduit depuis février 2006, conformément aux engagements pris lors des Assises Territoriales, par la création d’une École de la deuxième chance, en partenariat avec d’autres collectivités locales.

Ce dispositif sert à promouvoir un programme d’éducation, de formation, de suivi sur l’ensemble de la région en direction de personnes sans emploi résidant en Auvergne et sorties depuis au moins 6 mois du système scolaire ou universitaire sans diplôme ni qualification, confrontées à de réelles difficultés d’insertion sociale et professionnelle et pour lesquelles il n’existe pas d’autre dispositif permettant l’accès à l’emploi ou à la formation.

4 objectifs :

  • Permettre l’acquisition des savoirs de base et des compétences nécessaires à l’intégration en entreprise. (en lien direct avec le projet professionnel)
  • Travailler au développement des compétences sociales, comportementales, citoyennes et culturelles des stagiaires
  • Amener les personnes accueillies à définir leur projet professionnel personnalisé dans le cadre d’un parcours de découverte et de confirmation de métier, parcours fondé sur une alternance école / entreprise
  • Apporter une aide à l’insertion professionnelle vers l’emploi et/ou la formation et suivre cette insertion à la sortie de l’E2C

Les missions locales, acteurs de la professionnalisation en Auvergne

L’Ecole de la deuxième chance accueille entre autre des jeunes qui sont sortis de l’école, de l’université sans diplômes, ni formation, ni expérience professionnelle. L’Ecole de la deuxième chance offre à ces jeunes une réelle opportunité d’entrer dans la voie de la professionnalisation en Auvergne.

L’Ecole de la deuxième chance met en lien les jeunes et les entreprises de la région. Ces stages de professionnalisation en Auvergne permettent aux stagiaires de découvrir un métier, de comprendre le monde de l’entreprise. Grâce à ces nouvelles connaissances acquises, les jeunes sans diplômes, trouvent ainsi des solutions pour s’insérer.

Les missions locales de la région favorisent la professionnalisation en Auvergne. Une majorité de jeunes en difficulté sociale, sont suivis par les missions locales qui n’hésitent pas à leur proposer d’intégrer l’Ecole de la deuxième chance. Elles ont un rôle essentiel. C’est par leur intermédiaire que les jeunes sont le plus souvent mis en relation avec l’Ecole de la deuxième chance.

Dépliant E2C ALLIER

Charte E2C France

Share This